Le PDC veut une enquête sur l’H-JU

Hôpital de Delémont

Le groupe PDC veut faire toute la lumière sur les démissions à l’Hôpital du Jura. Lors de la séance du Parlement mercredi après-midi, les débats ont été vifs autour de l’interpellation du député démocrate-chrétien Raoul Jaeggi qui demandait des comptes sur la situation à l’H-JU. Le parti, insatisfait, a décidé de déposer une motion interne qui demande la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’Hôpital du Jura.

 

Manque de réponses

Le ministre de la santé Michel Thentz a livré une longue explication à la tribune dans laquelle il a détaillé les raisons qui ont poussé aux récentes démissions à l’H-JU, notamment dans son conseil d’administration. Mais l’intervention du ministre n’a de loin pas convaincu l’auteur de l’interpellation, Raoul Jaeggi, qui estime que les causes réelles sont occultées. Il mentionne les comptes-rendus publiés dans les médias lors de ces départs et qui évoquent le malaise et les problèmes de relation entre le Service de la santé publique et le Conseil d’administration.

 

Des changements en vue

Une réaction qui n’est pas sans énerver Michel Thentz. Selon lui, le Gouvernement a, par sa voix, fait preuve au contraire d’une extrême transparence. Le ministre estime n’avoir rien caché des circonstances de ces départs. Il ne nie pas non plus que le Conseil d’administration ait traversé une phase difficile. Quant au problème de personnes souvent évoqué dans cette affaire, il a exposé comment il compte y remédier. Le Gouvernement compte faire passer le nombre des membres du Conseil d’administration de 9 à 7 ou 5. Un représentant de l’Etat en fera toujours partie, mais ce ne sera plus le chef du Service de la santé publique. Il faudra enfin reconstituer un Conseil d’administration autour du nouveau directeur.

 

Le dernier mot aux élus

Des projets qui n’ont pas comblé les attentes du groupe PDC. Ses élus se sont retirés de la salle pour se mettre d’accord sur les suites à donner. Ils ont finalement opté pour une motion interne qui demande la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’Hôpital du Jura. Si le caractère urgent de la motion est accepté par le bureau, le Parlement devrait se prononcer à son sujet dans les deux mois. /iqu


Actualisé le

Actualités suivantes