Les Jurassiens ont un nouveau chef de police

Damien Rérat a été désigné par le Gouvernement au poste de commandant de la police cantonale ...
Les Jurassiens ont un nouveau chef de police

Damien Rérat Damien Rérat, le nouveau commandant de la police jurassienne.

Damien Rérat a été désigné par le Gouvernement au poste de commandant de la police cantonale jurassienne. Il remplace Olivier Guéniat dont le mandat se termine à la fin de cette année et qui reprendra son poste à la police cantonale neuchâteloise.

Damien Rérat est âgé de 42 ans. Depuis 2001, il occupe la fonction de juge de 1ère instance en charge des affaires pénales et civiles au Tribunal cantonal.

« Pas de crainte »

Le nouveau commandant de la police jurassienne n’a « pas de crainte » à reprendre cette place. Il estime que le corps de police « fonctionne bien ». Son expérience d’homme de loi sera, selon lui, profitable pour le service : « je connais les attentes des pouvoirs politique et judiciaire ». Damien Rérat officie depuis 2001 comme juge dans le domaine pénal. Pour mener à bien son nouveau mandat, il compte mettre à profit sa méthode, à savoir « le calme, la sérénité, l’absence de conflit ». Une méthode qui a déjà fait ses preuves dans le domaine de la justice.

Le projet de police 2015 est le dossier auquel Damien Rérat va consacrer du temps. Il s’agit de libérer les disponibilités des policiers afin qu’ils puissent patrouiller sur le terrain en fonction des attentes de la population.

Justice et police : assez proche

Le fait que Damien Rérat n’ait pas d’expérience au sein de la police jurassienne n’effraie pas Charles Juillard. Le ministre de la Police estime que le métier de juge n’est pas très éloigné du travail policier. Il indique que le Gouvernement n’a pas fixé de priorité quant à l’engagement d’un Jurassien. Charles Juillard nous a aussi confié que l’Exécutif n’a pas croulé sous les candidatures. « Sans vous dire combien, je peux vous dire qu’il n’y en a pas eu tant que ça ».

« Aller de l’avant »

Du côté du syndicat de la police jurassienne, on se dit satisfait de cette nomination. Le président du syndicat, Antonio Dominguez, indique que « ce sera un nouveau départ. On attendait un commandant pour aller de l’avant avec la réorganisation de la police. C’est un Jurassien, il connaît notre mentalité », poursuit-il. /Afa + Msc + Nqu

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus