Les gens du voyage vers Bure

Le Gouvernement jurassien souhaite implanter l’aire d’accueil des gens du voyage étrangers ...
Les gens du voyage vers Bure

Le Gouvernement jurassien souhaite implanter l’aire d’accueil des gens du voyage étrangers à Bure. Michel Thentz, le ministre en charge des Communes, a fait part de ce projet mercredi matin lors de la séance du Parlement. Il a répondu à une interpellation de l’élu PDC Yves Gigon.

Michel Thentz a souligné que la situation jurassienne est pour l’heure insatisfaisante. Il a ensuite dévoilé les dernières avancées du dossier. Le 28 novembre, le Gouvernement jurassien a reçu un avis favorable d’Armasuisse pour ouvrir des négociations quant à la parcelle retenue par l’exécutif. Le terrain appartient à cet organe de la Confédération et se situe donc à Bure, à proximité du nœud autoroutier et de la place d’armes. Une entrevue s’est ensuite tenue le 4 décembre avec les autorités de Bure. L’état des réflexions en cours leur a été présenté par le ministre jurassien.

« Pas un cadeau de Noël »

Contacté mercredi matin, le maire de Bure Patrick Zumbühl nous a dit attendre « un concept qui tient la route » pour que le Conseil communal se prononce. « On est dans la période de Noël, mais ce n’est pas le cadeau qu’on attendait », image-t-il. Il poursuit en affirmant que les autorités n’ont « rien négocié. Le dernier mot sur l’implantation de cette aire d’accueil reviendra à la population du village ».

Une solution provisoire à trouver

En parallèle à la création de cette nouvelle aire d’accueil des gens du voyage étrangers, le Gouvernement jurassien doit à présent aussi penser à un site de transition. L’aire de Bassecourt ne remplira plus son rôle d’accueil dès le printemps prochain. L’exécutif a en effet reçu les autorisations fédérales pour lancer les travaux de transformation du site en aire de repos pour l’A16. Ils débuteront au printemps 2014 « lorsque les conditions climatiques le permettront », a souligné Michel Thentz. Le ministre en charge des Communes a indiqué que des contacts sont en cours pour créer ce site de transition. Des communes se sont même approchées de l’élu pour lui proposer une solution provisoire. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus