Une croissance dynamique des salaires

Les salaires progressent davantage dans le Jura que dans des cantons qui emploient une part plus faible de frontaliers. C’est ce qui ressort d’un rapport du SECO, le secrétariat d’état à l’économie. L’étude publiée récemment s’est penchée sur les travailleurs frontaliers et le franc fort. Elle a été rapportée à la tribune du Parlement jurassien par Damien Lachat mercredi matin. Le député UDC a interpelé le Gouvernement à l’heure des questions orales. Il a fait part de son inquiétude par rapport au franc fort et aux frontaliers.

Michel Probst a tenu à rassurer le député. Le ministre en charge de l’Economie a rappelé que l’industrie jurassienne, notamment l’horlogerie, n’est que peu touchée par le franc fort. Il a avancé un taux de croissance des salaires de 1,2% à 1,3% dans la région. Cette hausse est plus marquée dans le Jura que dans d’autres cantons qui emploient moins de frontaliers. Michel Probst a aussi détaillé une liste de mesures mises en œuvre par le Gouvernement. Il a finalement rappelé que la majorité des entreprises présentes dans le canton sont solidement attachées à la région et qu’elles emploient en majorité du personnel local. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus