APEA : ça chauffe au Parlement !

Locaux de l'Autorité à Delémont

La nouvelles Autorité cantonale de protection de l’adulte et de l’enfant a donné lieu à un échange court mais vif mercredi au Parlement jurassien. Le député Damien Lachat (UDC) avait adressé une question écrite au gouvernement, déplorant des dysfonctionnements au sein de l’APEA, entrée en force en janvier 2013. Mercredi, l’élu de Haute-Sorne – visiblement bien informé – a agrémenté son intervention à la tribune d’accusations et d’exemples très précis. Il a notamment révélé que des cas très lourd sont confiés à des curateurs en lieu et place de l’Autorité.

Une attaque en règle que n’a guère appréciée Charles Juillard. Le ministre de la Justice a accusé Damien Lachat de « mélanger les intérêts privés et publics » et l’a mis en garde. « Je souhaite simplement que l’Autorité ne dépose pas plainte contre la personne qui vous a renseigné pour violation du secret de fonction », a affirmé Charles Juillard. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus