Débats nourris autour de la taxation des véhicules

Le Parlement jurassien a longuement été occupé ce mercredi matin par la question de taxation ...
Débats nourris autour de la taxation des véhicules

Charles Juillard

Le Parlement jurassien a longuement été occupé ce mercredi matin par la question de taxation des véhicules jurassiens. Le député PCSI David Eray a déposé un postulat qui a été accepté de justesse par 29 voix contre 27 et 2 abstentions. Celui-ci demande au Gouvernement d'étudier un nouveau modèle de taxation des véhicules jurassiens. Ce dernier devrait inciter les acquéreurs de véhicules à s'orienter vers des engins peu gourmands en énergie. Pour ce faire, il faudrait que la taxe tienne compte de l'énergie grise, selon l'élu franc-montagnard. Elle devrait également faire attention à ne pas pénaliser les familles ni les entreprises qui devraient toujours pouvoir acquérir un véhicule dimensionné pour leurs besoins.

Le Gouvernement s'y oppose

Les débats ont duré de longues minutes. Le ministre jurassien en charge de l'Office des véhicules, Charles Juillard, a déclaré que la révision de la taxation des véhicules n'était pas une priorité. Il a souligné surtout la difficulté d'appliquer les exigences émises par David Eray. Il a été soutenu dans ses propos par le groupe PDC qui a affirmé que la modification de la taxation engendrerait une diminution de la taxe, ce qui nuirait à l'entretien routier.

Les socialistes et le groupe CS-POP verts ont abondé dans le sens du postulat. Selon eux, il est grand temps d'agir en faveur de l'environnement. L'adoption de ce texte va permettre au Gouvernement de réfléchir à une nouvelle façon de taxer les usagers jurassiens de la route. /mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus