L'examen d’OPTI-MA dans les mains d’une commission spéciale

Parlement jurassien

Une commission spéciale va voir le jour pour examiner les mesures d’économies prévues dans le programme OPTI-MA. Le Parlement jurassien s’est prononcé en faveur de sa mise sur pied mercredi matin, par 35 oui contre 22 non et 2 abstentions.

PDC, PS et UDC ont appuyé la création d’une telle commission, notamment pour assurer la continuité des travaux de la table ronde interpartis qui a proposé les mesures d’OPTI-MA. Dans leur argumentation, PDC, PS et UDC ont aussi mis en avant la surcharge de travail de la commission de gestion et des finances (CGF), ainsi que le gain de temps dans l’examen des mesures. La commission spéciale devrait en effet être composée – entre autres – de membres de la table ronde, entre autres, donc de personnes qui connaissent parfaitement les mesures du programme OPTI-MA.

De leur côté, PLR, PCSI et CS-Pop/Verts ont milité contre la création d’une commission spéciale. Ces partis estiment notamment que l’examen des mesures d’OPTI-MA devait être confié à la CGF, pour « utiliser » des forces déjà en places. Les opposants ne croient pas non plus au gain de temps en confiant la tâche à une nouvelle commission.

Enfin, le Gouvernement jurassien n’a pas pris la parole dans ce débat, mais a simplement pris acte de la décision du Parlement. Pour son président Charles Juillard, il s’agira de travailler en bonne intelligence entre la nouvelle commission spéciale chargée d’examiner les mesures d’OPTI-MA, et la commission de gestion et des finances, qui examinera le budget 2015 du canton du Jura. /rch


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus