Plus de congés lors de la naissance ou de l’accueil d’un enfant

Lylia, entourée de Noémie et Christophe Hochuli.

Une séance sans remous. Le conseil de ville de Delémont se tenait lundi soir. Les élus ont accepté à la majorité une modification du Règlement du personnel communal. Cette mesure faisait suite au postulat « Pour une politique familiale solidaire » de Christel Lovis du groupe socialiste. Le texte demandait l’élargissement du temps de congé lors de la naissance ou de l’accueil d’un enfant pour les employés communaux. Selon les modifications proposées, une fonctionnaire obtiendra 20 semaines de congé en cas de naissance multiple au lieu de 16 actuellement. Autre nouveauté : l’extension de la durée de l’arrêt en cas d’adoption à 16 semaines au lieu des 1 à 3 jours octroyés aujourd’hui. Les pères ne sont pas oubliés, ils auront désormais droit à 10 jours de pause.

Les conseillers de ville se sont, par ailleurs, prononcés en faveur d’un texte sur les « lanceurs d’alertes ». La motion, transformée en postulat, était proposée par Paola Stanic, du groupe CS-POP et Verts. Le texte, accepté par 19 voix contre 15, requiert une meilleure protection des travailleurs qui signalent des cas de corruption ou des faits répréhensibles au sein de leur entreprise.

Le cinéma « La Grange » obtient, lui, finalement un soutien. Le conseil communal a donné suite à la motion d’André Parrat (CS-POP et Verts) qui demandait une aide annuelle de 5000 francs. Cette subvention a été inscrite au budget 2015. Un crédit de 158'000 francs pour la réalisation de place d’accueil à la Maison de l’enfance et au Centre de vie de Morépont a quant à lui été retiré de l’ordre du jour. Il sera traité ultérieurement. /jsr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus