Le Parlement en bref

Dans sa séance du 29 octobre 2014, le Parlement jurassien a : observé une minute de silence ...
Le Parlement en bref

Parlement

Dans sa séance du 29 octobre 2014, le Parlement jurassien a :

  • observé une minute de silence en mémoire de MM. Jean-Claude Montavon et Gaston Brahier, décédés récemment.
  • accepté par 26 voix contre 16 et 12 abstentions une motion interne du député UDC Didier Spiess, demandant une adaptation des indemnités parlementaires de déplacement suite aux fusions de communes.
  • adopté par 40 voix contre 2 et 16 abstentions un postulat du député PLR Stéphane Brosy, demandant au Gouvernement d’étudier l’aménagement et la construction d’un giratoire à la sortie nord-est de Delémont (carrefour de la route de Bâle-rue Auguste Quiquerez), et d’intégrer son coût dans la planification financière 2017-2021 pour permettre sa réalisation.
  • accepté par 46 voix contre 3 et 9 abstentions une motion transformée en postulat du député PCSI Jean-Daniel Tschan concernant la circulation au tunnel de la Roche. Le postulat demande de modifier les règles de circulation sur le tronçon Glovelier-Saint-Brais en dimensionnant clairement le gabarit des véhicules autorisés à traverser le tunnel, et d’adapter la signalisation.
  • rejeté par 49 voix contre 5 et 4 abstentions une motion du député UDC Frédéric Juillerat intitulée « Halte aux dégâts causés par les blaireaux », qui demandait au Gouvernement de modifier la loi sur la chasse et d’y intégrer le permis des carnassiers dans le permis général, sans modifier la saison de chasse.
  • adopté une résolution du député PS Gilles Pierre, intitulée « Pour un apprentissage d’une deuxième langue nationale à l’école primaire ». Le Parlement jurassien imite ainsi les législatifs cantonaux de Fribourg, Vaud et Neuchâtel, qui ont déjà adressé un message au Conseil fédéral et à la CDIP en faveur de l’apprentissage des langues nationales en Suisse.
  • rejeté par 28 voix contre 27 et 3 abstentions un postulat du député des Verts Jean-Michel Steiger intitulé « Arrêt de la centrale de Mühleberg : quel coût pour le Jura ? ». Le texte demandait au Gouvernement jurassien un rapport à l’intention du Parlement sur les conséquences financières possibles pour le canton, ainsi qu’une estimation du risque que le contribuable jurassien soit mis à contribution. Le Gouvernement a estimé - notamment - qu’il était trop tôt pour répondre.
  • accepté à l’unanimité le rapport d’activité 2013 de l’Hôpital du Jura.
  • approuvé par 43 voix contre 3 et 9 abstentions un arrêté de subvention en faveur de la Fondation Jules Thurmann. Cet arrêté de subvention a pour objectif d’assurer la mise en valeur du patrimoine naturel et archéologique jurassien au travers de JURASSICA. La subvention atteindra un maximum de 630'000 francs. Le montant définitif sera établi par l’Office de la culture sur la base du bouclement des comptes 2014.
  • adopté par 49 voix et 7 abstentions la modification du décret d’organisation du Gouvernement et de l’administration cantonale en première lecture. Cette modification permettra de réorganiser le Service de l’économie et le Service des arts et métiers et du travail. Ces deux services seront à l’avenir réunis dans le Service de l’économie et de l’emploi.

La prochaine séance du Parlement aura lieu le 3 décembre 2014. /rch+afa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus