Une seule mesure d'OPTI-MA contestée

Les mesures du programme d’économies OPTI-MA sont passées presque comme une lettre à la poste ...
Une seule mesure d'OPTI-MA contestée

Parlement jurassien

Les mesures du programme d’économies OPTI-MA sont passées presque comme une lettre à la poste mercredi au Parlement jurassien. Les députés devaient se prononcer sur 24 des 141 mesures qui sont de sa compétence. Une seule a été contestée. Par 29 voix, contre 22 et 8 abstentions, les élus ont refusé d’abroger l’arrêté portant l’adhésion du Parlement jurassien à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF).

Ils ont préféré la proposition de la minorité de la commission spéciale. Cette dernière a soumis une modification de cet arrêté qui ne prévoit pas la sortie progressive du canton du Jura de l’APF d’ici à 2016, mais son maintien. Toutefois, le nombre de membres sera réduit de 21 à 13 et les indemnités lors de voyages à l’étranger seront diminuées. Les députés ont donc approuvé en première lecture cette proposition par 39 voix contre 13 et 7 abstentions et ainsi refusé la recommandation du Gouvernement et de la majorité de la commission spéciale. Si la décision du Législatif est réitérée en deuxième lecture, lors du prochain parlement le 17 décembre prochain, le canton du Jura sera donc toujours représenté à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Une deuxième mesure (n° 122) a été refusée, mais sur proposition du Gouvernement jurassien et de la commission spéciale OPTI-MA. Ainsi, les cartes de facilité de stationnement pour les personnes à mobilité réduite ne seront pas facturées. /afa


Actualisé le

Actualités suivantes