Une solution provisoire pour la brasserie de l'Inter à Porrentruy

Suite à la faillite de la brasserie, le centre de compétence culinaire du foyer Les Planchettes ...
Une solution provisoire pour la brasserie de l'Inter à Porrentruy

Le centre de compétence culinaire du foyer Les Planchettes assurera l'intérim en attendant un éventuel repreneur

La brasserie de l'Inter ne va pas mourir promet Pierre-Arnauld Fueg. La brasserie de l'Inter ne va pas mourir promet Pierre-Arnauld Fueg.

Il y aura bien à boire et à manger lors des prochains spectacles à la salle de l'Inter à Porrentruy. Suite à la faillite de la brasserie, la municipalité a annoncé avoir trouvé une solution avec le centre de compétence culinaire du foyer Les Planchettes qui assurera l'intérim dès le 20 avril en attendant de trouver un éventuel repreneur. « C'est une solution temporaire, on ne sait pas encore combien de temps cela va durer. Mais avec cette solution là, on pourra assumer l'ensemble des représentations et spectacles prévus à l'Inter », se félicite le maire de Porrentruy Pierre-Arnauld Fueg. Comme au bon vieux temps, il sera donc à nouveau possible de siroter une petite bière ou un café mais aussi de se restaurer. « Effectivement, chaque fois qu'il y aura un spectacle, la brasserie sera ouverte tant au niveau culinaire que pour ce qui est des boissons. En fonction du nombre de participants, la salle de restaurant pourra aussi être ouverte et assumée », confirme le maire bruntrutain.

« La brasserie de l'Inter ne va pas mourir »

La solution à court terme étant désormais trouvée, les élus peuvent désormais pleinement se plonger dans la quête d'un futur repreneur à long terme. Vraisemblablement, les candidats ne manquent pas. « On a un certain nombre de noms. Le Conseil municipal va se rapprocher de professionnels de la branche pour définir quel est le bon profil. Ce que je peux dire aujourd'hui, c'est que dans tous les cas la brasserie de l'Inter ne va pas mourir. On va prendre le temps qu'il faut pour trouver la bonne personne mais on est confiant », rassure Pierre-Arnauld Fueg. Aucun nom n'a cependant été dévoilé par la municipalité. /jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus