Des modifications apportées au Plan directeur cantonal

Plusieurs amendements ont été apportés au Plan directeur cantonal qui sera soumis au Parlement ...
Des modifications apportées au Plan directeur cantonal

Plusieurs amendements ont été apportés au Plan directeur cantonal qui sera soumis au Parlement mercredi

Le Plan directeur cantonal, image www.jura.ch Le Plan directeur cantonal, image www.jura.ch

 

Les requêtes de Haute-Sorne en partie entendues concernant le Plan directeur cantonal. La Commission de l’environnement et de l’équipement du Parlement jurassien a tenu compte des propositions faites dans une résolution adoptée le mois dernier par le Conseil général de la commune fusionnée.

 

La majorité de la Commission propose de ne pas figer de perspectives de croissances démographiques et ainsi de réexaminer la situation tous les quatre ans. Elle souhaite aussi que les communes fusionnées ne passent pas par un statut intercommunal pour créer de nouvelles zones d’activités si la fusion s’est déroulée dans les dix ans précédant l’entrée en vigueur du Plan directeur cantonal. Enfin, la majorité demande une plus grande flexibilité concernant les installations commerciales en supprimant une catégorie pour n’en conserver que deux et ainsi admettre que la commune de Haute-Sorne puisse accueillir des commerces dont la surface de vente est comprise entre 500m2 et 3000m2. Ces trois amendements devront être débattus mercredi lors de la séance du Parlement.

 

 

 

Un petit succès pour la ligne Delémont-Porrentruy

 

Un autre amendement a été ajouté à une des fiches sur la mobilité du Plan directeur cantonal à la suite d’une résolution interpartis acceptée lors du dernier Conseil de ville de Porrentruy. L’ensemble de la commission et du Gouvernement proposent de compléter l’article en question afin d’y faire mention de la volonté d’introduire une liaison ferroviaire attractive entre les réseaux rapides suisses et français par la mise en place de trains directs entre Delémont et Méroux (TGV). Cet amendement devrait être accepté tacitement par le législatif cantonal, ce qui devrait donc inciter davantage la Confédération à concrétiser ce souhait, selon le rapporteur, l’élu bruntrutain, Stéphane Theurillat. /alr+ncp

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus