« Le plan génère de la concurrence déloyale »

Le Gouvernement jurassien ne partage pas pleinement le programme d’assouplissement progressif ...
« Le plan génère de la concurrence déloyale »

Le Gouvernement jurassien ne partage pas pleinement le programme d’assouplissement progressif des mesures de protection contre le Covid-19 présenté jeudi par le Conseil fédéral

Le Gouvernement jurassien accompagné, à gauche, de la chancelière (photo : Georges Henz). Le Gouvernement jurassien accompagné, à gauche, de la chancelière (photo : Georges Henz).

L’assouplissement progressif des mesures de protection contre le coronavirus ne convainc pas entièrement le Gouvernement jurassien. Il fait part, ce vendredi dans un communiqué, de quelques réserves à l’encontre du plan présenté jeudi par le Conseil fédéral. L’exécutif cantonal estime que « la nouvelle ordonnance ne répond pas à tous les cas de figure et qu’elle génère une certaine forme de concurrence déloyale ». Le Gouvernement jurassien regrette notamment que « les grandes surfaces puissent proposer à la vente l’ensemble de leur assortiment alors que certains commerçants indépendants ne peuvent toujours pas rouvrir leur magasin ». Les services de l’Etat sont en train d’analyser ce plan pour ensuite adapter les décisions cantonales du 8 avril. L’exécutif estime que des concertations intercantonales seront nécessaires pour unifier les procédures avec les autres cantons.


Situation stabilisée

Dans son communiqué, le Gouvernement indique que la situation sanitaire se stabilise. Il rappelle que, « malgré tout, la crise n’est de loin pas encore terminée ». Il demande aux Jurassiennes et Jurassiens de « continuer de respecter les règles édictées par l’Office fédéral de la santé publique et de rester au maximum à la maison ». /comm-msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus