Le climat au cœur de plusieurs interventions parlementaires du PDC 

Le député Bernard Studer demande dans une motion d’ancrer le Plan climat dans la législation ...
Le climat au cœur de plusieurs interventions parlementaires du PDC 

Le député Bernard Studer demande dans une motion d’ancrer le Plan climat dans la législation cantonale. Il interpelle aussi le Gouvernement concernant les suites du Programme bâtiments

Bernard Studer a déposé trois interventions différentes en lien avec les questions climatiques. (Photo : Georges Henz/archives). Bernard Studer a déposé trois interventions différentes en lien avec les questions climatiques. (Photo : Georges Henz/archives).

Le fonds climat est enterré, mais le PDC veut renforcer les outils actuels pour lutter contre le réchauffement climatique. Le député Bernard Studer a déposé trois interventions à l’issue de la dernière séance du Parlement jurassien. Séance qui a vu la gauche s’insurger contre la droite après le refus du législatif cantonal d’entrer en matière sur le fonds climat. Pour Bernard Studer, il est indispensable d’accélérer le processus autour du Plan climat.

L’élu démocrate-chrétien demande dans une motion que le Plan climat soit ancré dans la législation cantonale. Bernard Studer indique que cet instrument actuellement à l’étude ne repose sur aucune base légale clairement définie. Il serait toutefois utile, selon l’élu d’Alle, de préciser dans une loi spécifique ou un texte existant certains aspects tels que les buts du Plan climat, les compétences des autorités ou encore le mode de financement des ressources. Dans une interpellation, Bernard Studer questionne également le Gouvernement concernant le calendrier. Il aimerait notamment savoir quand la version définitive du Plan climat sera publiée et si de premières mesures seront inscrites au budget 2023.


Des questions concernant le Programme bâtiments

Enfin, dans une deuxième interpellation, le député PDC s’interroge sur le Programme bâtiments 2022. Bernard Studer rappelle que le Gouvernement avait proposé un crédit supplémentaire en juin dernier pour poursuivre l’octroi de subventions. Or aujourd’hui, le programme est à l’arrêt, faute de moyens. L’élu demande ainsi au Gouvernement s’il entend répéter l’opération pour l’année en cours.

Ces trois interventions parlementaires seront traitées lors des prochaines séances du Parlement jurassien. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus