LE HC AJOIE SOULEVE LA COUPE DE SUISSE

Le club jurassien a réalisé l’exploit de battre Davos 7-3 dimanche en finale à Lausanne devant ...
LE HC AJOIE SOULEVE LA COUPE DE SUISSE

Le club jurassien a réalisé l’exploit de battre Davos 7-3 dimanche en finale à Lausanne devant plus de 8'000 supporters acquis à sa cause

Les Ajoulots sont allés au bout de leur rêve ! (photo : Georges Henz). Les Ajoulots sont allés au bout de leur rêve ! (photo : Georges Henz).

Le HC Ajoie écrit la plus belle page de son histoire. Il s’est offert la Coupe de Suisse de hockey sur glace ce dimanche à Lausanne. Les Ajoulots de Swiss League ont vaincu Davos en finale. Ils ont dominé le club de National League 7-3. C’est la 1re fois que le HCA inscrit son nom au palmarès de cette épreuve. Il est le 3e club de 2e division à soulever le trophée après Rapperswil il y a deux ans et Genève en 1959. Les St-Gallois avaient déjà battu Davos 7-2.


Un jeu de puissance déterminant

Le HC Ajoie a subi les assauts grisons en début de rencontre. Or, dès les premières secondes de la partie, les Davosiens ont bien compris que Tim Wolf était très à son affaire. Le dernier rempart du HCA a réussi 38 arrêts dimanche. Mais la victoire acquise contre un pensionnaire de l'élite est celle d'une équipe, d'une famille qui a travaillé d'arrache-pied, qui n'a jamais douté. C'est en jeu de puissance que la victoire ajoulote s'est dessinée. Les hommes de Gary Sheehan ont marqué à cinq (!) reprises dans cette situation spéciale dans le cours de cette recontre. Les quatre premières réussites du HCA ont été inscrites à 5 contre 4 avec maîtrise et brio. Ajoie a mené 4-0 dans ce duel grâce à Mathias Joggi (2x), Reto Schmutz et Alain Birbaum. La formation ajoulote a été impériale en situation spéciale : 71% de réussite en power play, 100% en box play.

Retour sur ce match fou avec la Rauracienne pour lancer le HC Ajoie sur les bons rails

Le HC Ajoie célèbre, il mène au score face au HC Davos ! (photo : Georges Henz) Le HC Ajoie célèbre, il mène au score face au HC Davos ! (photo : Georges Henz)

Une force mentale décisive

Même avec quatre réussites d'avance, la messe n'était pas dite. Le réveil davosien a sonné peu avant la mi-match. Entre la 30e minute de jeu et la 50e, le score est passé à 4-3 sous les assauts alémaniques. Et au moment où toute la Vaudoise aréna retenait son souffle, Gary Sheehan, lui, a remobilisé ses troupes avec un temps mort qui a galvanisé le HCA et endormi le HCD. Dans la foulée de ce temps mort, Ajoie a fait le break grâce à un tir chirurgical de Thibault Frossard, toujours à 5 contre 4 (53e, 5-3). L'arène lausannoise tombait dans le délire. Et elle y restera plongée grâce à l'aisance de Philip-Michaël Devos qui assurait le triomphe jurassien à 3'45 de la sirène finale. Le but dans la cage vide de Reto Schmutz a mis un point d'honneur à une prestation aboutie et historique. Surtout, Ajoie a été galvanisé par l'enjeu, proposant un jeu bien léché agrémenté d'une envie décuplée et d'un coeur gigantesque.

« Fier d’être un Ajoulot »

L'ivresse a été totale dans la Vaudoise aréna lorsque la sirène finale a retenti. Beaucoup de larmes ont coulé dans les tribunes comme sur la glace lausannoise. En se tournant vers le mur des supporters jurassiens, de nombreux joueurs du HCA n’y croyaient tout simplement pas leurs yeux : « C’est incroyable de vivre ça, je n’ai pas les mots », affirmait avec beaucoup d’émotions le capitaine de cette formidable équipe Jordane Hauert. Jonathan Hazen a abondé en sons sens : « Je suis fier d’être un Ajoulot », s’est exclamé celui qui a encore illuminé cette rencontre de son talent. Pour soulever le trophée, le HC Ajoie aura battu quatre formation de National League dans son aventure de Coupe de Suisse 2019/2020 qu'il n'est pas prêt d'oublier. La soirée a été intense et magique, la nuit sera longue et festive à Porrentruy. 

 

Les félicitations et la fierté du Gouvernement jurassien 

La victoire du HCA a également été saluée par le Gouvernement jurassien qui était présent in corpore à Lausanne. Dans un communiqué publié dimanche soir, l'exécutif cantonal a adressé ses félicitations au HC Ajoie. Le Gouvernement fait part de sa « fierté ». Il estime également que les joueurs du HC Ajoie et les supporters jurassiens ont ainsi « contribué au rayonnement du canton dans toute la Suisse, et au-delà du monde du hockey ».  /tco-mle-fco

Revivez l'émission spéciale de RFJ autour de cette finale et le match en intégralité

Le HC Ajoie peut fêter son sacre (photo : Georges Henz). Le HC Ajoie peut fêter son sacre (photo : Georges Henz).

Le télégramme

Ajoie - Davos 7-3 (2-0 2-2 3-1)

Vaudoise aréna de Lausanne, 9’284 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres : Lemelin/Stricker, Obwegeser/Progin.

Buts : 9e Joggi (Hazen, Hauert/à 5 contre 4) 1-0. 11e Schmutz (Devos, Hazen/à 5 contre 4) 2-0. 22e Birbaum (à 5 contre 4) 3-0. 30e (29'18'') Joggi (Hazen, Devos/à 5 contre 4) 4-0. 30e (29'53'') Hischier (Lindgren) 4-1. 40e (39'14'') Tedenby (Guerra) 4-2. 50e Marc Wieser (Hischier) 4-3. 53e Frossard (Ryser/à 5 contre 4) 5-3. 57e Devos (Hazen) 6-3. 59e Schmutz (Haze, Devos) 7-3.

Pénalités : 3 x 2' contre Ajoie; 7 x 2', 1 x 10 (Marc Aeschlimann) contre Davos.

Ajoie : Wolf; Ryser, Pouilly; Hauert, Birbaum; Casserini, Dotti; Hazen, Devos, Joggi; Huber, Privet, Schmutz; Thibaudeau, Frossard, Muller; Staiger, Mäder, Arnold; Macquat.

Davos : Sandro Aeschlimann; Du Bois, Jung; Nygren, Guerra; Kienzle, Stoop; Barandun; Herzog, Corvi, Ambühl; Palushaj, Lindgren, Tedenby; Marc Wieser, Hischier, Kessler; Meyer, Marc Aeschlimann, Egli; Frehner.

Notes : Ajoie sans Prysi (surnuméraire). Davos sans Dino Wieser, Paschoud, Bader ni Baumgartner (blessés). 47e tir sur le poteau de Palushaj. 50e temps mort d'Ajoie. 57e temps mort de Davos.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus